Réflexes Archaïques – Introduction

Les réflexes archaïques sont des mouvements automatiques et involontaires qui apparaissent dès la vie fœtale et durant la première année de l’enfant. Cette activité motrice primaire est la source du développement sensori-moteur et cérébral, qui à son tour, devient la fondation pour le futur mouvement intentionnel, l’apprentissage et le développement intellectuel.

On constate que chez certains enfants ou adultes, une partie des réflexes archaïques ne se sont pas totalement développés ou complètement intégrés et peuvent entraîner des déficits posturaux et difficultés d’apprentissages.

Grâce à la plasticité cérébrale nous savons aujourd’hui que, si l’intégration des réflexes ne s’est pas déroulée comme prévue, il est possible, à tout âge, de les intégrer.

Il existe différentes méthodes pour accompagner la personne à intégrer les réflexes archaïques, je me suis formée à la méthode RMTi : Rhythmic movement Training International.

Le RMTi est un programme éducatif d’intégration des réflexes archaïques qui utilise le mouvement et des pressions isométriques douces pour reconstruire les fondations nécessaires pour aider à surmonter les défis d’apprentissages, sensoriels, émotionnels et comportementaux.